BRIAN JONES
Le Rolling Stone déchu
Ajouter au panier Ajouter au panier     Retour à la page précédente Retour à la page précédente
 

« Brian Jones est mort »… Le 3 juillet 1969, en pleine période de vacances, la nouvelle affecta peu les francophones. Les Anglo-saxons, en revanche, tombèrent des nues. Le guitariste des Rolling Stones, quelques jours seulement après avoir été saqué du groupe qu’il avait fondé, était, officiellement, décédé de mort naturelle. Comme s’il était « naturel » de mourir à 27 ans ! Aucune investigation digne de ce nom ne fut diligentée. Jusqu’au manoir de Brian qui fut vidé sans qu’on n’ait jamais su à qui appartenaient les camions qui emportèrent ses effets. Beaucoup de fans l’adoraient mais beaucoup de gens le détestaient, alors… dès le début, on se posa des questions. Mais sans véritablement se permettre de les formuler. La richesse de la langue anglaise permit toutefois aux journalistes sceptiques de suggérer que la conclusion des autorités était peut-être hâtive : « Brian Jones found dead », ce n’est pas tout à fait la même chose que « Brian Jones is dead ». Laura Jackson a mené l’enquête…


Auteur Laura Jackson
Date de parution 13 décembre 2012
Prix 34 €
Nombre de pages 374
ISBN 9782357792241
Code CB208
© 2014 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement