THE ROLLING STONES
1967 : hargne, drogue et rock'n'roll
Ajouter au panier Ajouter au panier     Retour à la page précédente Retour à la page précédente
 

Aujourd’hui, ça peut prêter à sourire… mais en 1967, on ne rigolait pas avec la loi sur les stupéfiants. Pour un pétard et 4 cachets d’amphétamines, Mick Jagger et Keith Richards se retrouvèrent en prison. Une petite sauterie qui s’était bien mal terminée. Encore heureux que les flics n’aient pas su qu’avant la perquisition, les convives avaient carburé au LSD ! Quant à Brian Jones, n’en parlons pas : les persécutions dont il fit l’objet de la part des autorités ne firent qu’aggraver sa santé mentale déjà bien affaiblie. Cela faisait trois ans qu’avec leur pop music, leurs cheveux longs, leurs radios pirates, leur drogue et leur façon de vivre décadente (jusqu’à 1967, l’homosexualité était toujours passible d’emprisonnement), les jeunes faisaient chier les vieux. Ces derniers étaient bien décidés à prendre leur revanche sur ces freluquets et gourgandines qui roulaient sur l’or tout en braillant yeah yeah yeah… Ce livre constitue une véritable enquête policière et révèle, quarante-cinq ans plus tard, des tas de coups fourrés soigneusement passés sous silence à l’époque !


Auteur Simon Wells
Date de parution 13 décembre 2012
Prix 36 €
Nombre de pages 540
ISBN 9782357792210
Code CB203
© 2014 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement