Anthologie musicale de l'effondrement

La disparition de l'espèce humaine en 100 chansons

Image de l'article

Présentation

L'effondrement de la civilisation. Voilà, le mot et lâché. Depuis plusieurs années maintenant, ils en parlent. Ils sont collapsologues (Pablo Servigne), hommes politiques (Yves Cochet), journalistes ou hommes de médias (Nicolas Hulot, Yann-Arthus Bertrand). Et puis, ils sont cinéastes, auteurs, musiciens, chanteurs. Notre monde se dirige vers quelque chose de nouveau, et les artistes l'ont bien senti. Depuis le début du siècle, ils ne chantent plus une hypothétique fin du monde, apocalypse romantique et romancée, ils chantent la très concrète disparition de l'espèce humaine et l'effondrement de nos civilisations. Le sujet n'est pas nouveau. Avant Matmatah, les Cowboys Fringants ou La Maison Tellier, les apôtres de la décroissance, les anti-militaristes et les chantres d'un urbanisme déshumanisé évoquaient déjà la perte des valeurs et la fin, possible ou probable, de l'Humanité. Témoins de l'agonie d'une espèce humaine aux abois, qui n'hésite pas à mettre à bas les écosystèmes et à se priver de la biodiversité pour maintenir son niveau de vie, les artistes contemporains chantent l'effondrement avec fatalité, rage ou tristesse. Avec surtout la certitude que le monde tel que nous le connaissons touche à sa fin. Car s'ajoutent aux inquiétudes d'antan les certitudes actuelles : chute de la biodiversité, fin de l'ère du pétrole, pénuries d'eau douce. Autant d'éléments qui, ensemble, constituent le terreau fertile de chansons apaisées, glaçantes ou douces-amères dans lesquelles résonne, c'est leur point commun, l'inéluctabilité d'un changement drastique et l'inaptitude de l'espèce humaine face aux défis qui l'attendent. De Jean Ferrat à Francis Cabrel, de Zazie à Gérard Manset, de Charlélie Couture à Anne Sylvestre, voici cent chansons qui envisagent, en musique et en paroles, l'effondrement de l'espèce humaine.

Biographie de Guillaume GAGUET

Né en 1985 à Limoges, Guillaume Gaguet est titulaire d'un Master, spécialité « Civilisations celtiques », obtenu grâce à son mémoire traitant de l'utilisation des symboles, imageries et légendes celtiques dans la musique heavy metal. Gérant de Crazyscorps, fan-club français de Scorpions, depuis 2006, il rédige depuis 2003 des chroniques d'albums pour divers sites Internet spécialisés ou généralistes (Metal France, Hardrock80, Forces Parallèles). Il travaille actuellement dans le privé, au poste de rédacteur technique.



Auteur Guillaume Gaguet
Date de parution 30 mai 2020
Prix 24 €
Nombre de pages 190
ISBN 9782378481933
Code CB457
© 2020 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page