Roll over Rimbaud

Le poète et la contre-culture

Image de l'article

Présentation

Il n'a écrit qu'entre 1870 et 1874, de sa seizième à sa vingtième année, avec pour projet de « changer le monde ». D'abord des poèmes rimés pour passer très vite aux vers libres de ses chefs-d'oeuvre que sont Une Saison En Enfer et les Illuminations. Durant cette période, ARTHUR RIMBAUD multiplie les fugues vers Paris où il espère la liberté et la reconnaissance. On ne retiendra, longtemps, en France que ses frasques et sa provocation. A partir de 1874, il parcourt l'Europe à la façon d'un hobo avant de jeter l'ancre en Abyssinie où il mène une vie de privation. La Beat Generation, Ginsberg en tête, a apprécié cette errance, fulgurante à l'image des phrases si particulières de Rimbe. Comme leurs glorieux aînés, Patti Smith, Dylan, Morrison, les hérauts du punk emmenés par Clash montrent une reconnaissance particulière et poussée de la vie et l'oeuvre de Rimbaud. La jeunesse anglo-saxonne est à leur image, libérée de tous complexes et des vertiges élitistes. De ce côté de l'Atlantique, où l'Université et l'Académie se sont montrées tellement frileuses sur le sujet, ils sont quelques-uns à s'en emparer, le mettre en musique, le raconter. D'abord, avec talent, le groupe Catharsis dès les seventies. Puis Molodoï - ex-Bérurier Noir-, Les Garçons Bouchers - deux têtes de pont du mouvement alternatif -, Indochine, Lavilliers, Hector Zazou, Hubert-Félix Thiéfaine… sans oublier Ange, Yves Simon, Catherine Le Forestier, la chanson française, et bien d'autres dont Léo Ferré qui, cette fois encore, se révèle visionnaire. Une modernité d'Arthur Rimbaud consacrée par l'art éphémère d'Ernest-Pignon-Ernest.



Auteur Jean-Paul Germonville
Date de parution 24 mars 2018
Prix 28 €
Nombre de pages 188
ISBN 9782378480288
Code CB391
© 2018 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page