Sitar et rock'n'roll

L'appropriation de la musique hindoustani par le rock psychédélique britannique et américain

Image de l'article

Présentation

Les années soixante sont une décennie qui a toujours fasciné et fait rêver nos contemporains. Son ouverture en matière de liberté et de droits sociaux, ainsi que le mouvement hippie, la visite du premier homme sur la lune ou encore le festival de Woodstock sont pour les jeunes générations un fantasme lointain où il semblait bon vivre et où la musique avait une signification plus profonde, semble-t-il, qu'aujourd'hui. De façon plus spécifique, le milieu des années 60 est également le moment où deux cultures musicales se rencontrent : la musique hindoustanie et le rock psychédélique. La musique hindoustanie correspond à la musique savante de l'Inde du nord. Il s'agit d'une musique modale transmise par tradition orale depuis plusieurs siècles, basée sur un système musical unique au monde : le système des ragas. Cet ouvrage propose de cerner l'influence qu'à pu avoir cette traduction séculaire sur le rock psychédélique - dans ces incarnations britannique et américaine - et également d'ouvrir la réflexion sur la question de l'appropiation culturelle, qu'elle soit par le biais concret des instruments de musique ou celui plus immatériel des matériaux sonores.



Auteur Thomas Saddier
Date de parution 25 juin 2020
Prix 32 €
Nombre de pages 458
ISBN 9782378481957
Code CB458
© 2020 Camion Blanc - Réalisation & Hébergement  image entreprise de la réalisation de la page